Depuis plus de 30 ans, Réal Chabot travaille ardemment dans l’industrie du cinéma au Québec. En 2005, il fonde la maison de production, FILMS DU BOULEVARD, où il développe plusieurs scénarios de longs métrages.

Présentement, Réal Chabot termine le long métrage intitulé MALEK, une adaptation du roman Cockroach de Rawi Hage, réalisé par Guy Édoin, sur un scénario de Claude Lalonde.

L’année dernière, il a terminé la production CHASSE-GALERIE : LA LÉGENDE, réalisé par Jean-Philippe Duval et scénarisé par Guillaume Vigneault et Mario Bolduc, sorti en salles en février 2016.
En 2015, il a produit le court métrage d’Élisabeth Desbiens : ÉTAIT UNE BÊTE.

En 2012 il produit le film de Charles Olivier Michaud, intitulé EXIL, qui relate le passage à l’âge adulte d’un jeune haïtien parti de sa terre natale à la recherche de sa mère présumée morte.

Il développe présentement plusieurs projets de films, dont les longs métrages NORBOURG (Simon Lavoie) et LES COUCHES (Claude Lalonde). Il fait également l’acquisition des droits d’adaptation des romans Menaud, Maître draveur et de Naufrage de Biz, adapté par Sébastien Rose.

En 2010, il produit le film d’aventure LE POIL DE LA BÊTE, réalisé par Philippe Gagnon et scénarisé par Stéphane J. Bureau et Pierre Daudelin.
En 2008, il produit le premier long métrage de Simon Lavoie, LE DÉSERTEUR.

Au cours des dernières années, plusieurs longs métrages ont été produits par Réal Chabot : THE TIMEKEEPER (Louis Bélanger), DANS LES VILLES (Catherine Martin), DÉLIVREZ-MOI (Denis Chouinard), sans oublier QUE DIEU BÉNISSE L’AMÉRIQUE (Robert Morin), film d’ouverture des Rendez-vous du cinéma québécois (RVCQ) en 2006. Il a également produit le Making of du film, LA MÉTHODE MORIN, réalisé par Philippe Falardeau, aussi présenté dans le cadre des RVCQ.

Réal Chabot a aussi été producteur délégué pour les longs métrages GAZ BAR BLUES de Louis Bélanger, 20H17 - RUE DARLING de Bernard Émond, LE NÈG’ de Robert Morin, ainsi que MARIAGES de Catherine Martin.