Nicolas Roy étudie le cinéma dans trois universités québécoises et réalise quelques courts-métrages expérimentaux. Ses court-métrages de fiction : Novembre (2002), Léo (2003), Petit Dimanche (2006) et Jour sans joie (2010) qui explorent les thèmes de la famille, de la campagne désolée et de la mort furent sélectionnés en compétition officielle dans plusieurs festivals à travers le monde. Ils ont remporté de nombreux prix et nominations notamment au Festival de Film de Locarno, au Worldwide Short Film Festival de Toronto et à la remise des prix Jutra. Son plus récent court-métrage, Ce n'est rien (2010), sélectionné en compétition officielle à Cannes, s'inscrit dans les grandes thématiques de ses œuvres précédentes ; la famille, la campagne désolée et la mort. Ensemble sera son premier long métrage.